Comment se préparer au test "Life in the UK"

mercredi 16 juin 20217 minutes de lecture ☕️

Il y a maintenant près de 7 ans, j'ai pris la décision de m'envoler vers le Royaume-Uni dans l'optique d'y rester pour un séjour de 6 mois à 1 an - bref, y vivre une expérience internationale. À cette époque, je n'avais aucune idée que cette aventure perdurerait si longtemps.

Cette semaine, j'ai finalement complété une étape importante pour obtenir la résidence permanente (Indefinite leave to remain), ainsi que la citoyenneté: le test "Life in the UK", ou bien « Vie au Royaume-Uni », traduit dans la langue de Molière. Probablement l'examen qui s'apparentait le plus à un cours d'histoire au secondaire, le test est un pré-requis pour toute personne souhaitant s'installer de façon permanente dans le pays.

Au cour de cet article, je vais vous faire part de ce que consiste ce test, ainsi que mon expérience personnelle.

En quoi consiste le test « Life in the UK » ?

Le test vise a prouver que le candidat a suffisant de connaissances en ce qui a trait à la vie au Royaume-Uni. Mis en place en 2005, sa plus proche comparaison en terre canadienne est probablement l'examen pour la citoyenneté (qui sera récemment mis à jour selon cet article de Radio-Canada), ou partiellement le tout nouveau Test des valeurs au Québec.

En bref, le test:

  • est composé de 24 questions à choix multiples et nécessite une note de passage de 75%, soit 18 bonnes réponses;
  • dure un total de 45 minutes;
  • peut être complété en anglais, ainsi qu'en écossais ou gallois;
  • est basé sur le contenu d'un livre offert par le Home Office, disponible dans divers formats;
  • est complété par ordinateur dans un centre de test;
  • a un taux de passage de 70%;
  • coûte en date du 16 juin 2021 £50.

Au niveau du contenu évalué, il peut se diviser 5 catégories:

  • les valeurs et principes du Royaume-Uni - la liberté d'expression, l'égalité homme/femme...;
  • qu'est-ce que le Royaume-Uni? - la composition du pays (Angleterre, Pays de Galles, Écosse et Irlande du Nord), son drapeau, ses emblèmes...;
  • une longue et illustre histoire - l'histoire en commencant à l'âge de pierre, passant par les Vikings, la monarchie, la religion...;
  • une société moderne et prospère - l'histoire récente, WW1 et WW2, le droit de vote, les personnaités connues, athlètes, écrivains, jardiniers...;
  • le gouvernement du Royaume-Uni, la loi et le rôle du citoyen - la composition du gouvernment, le système juridique des différents pays, l'âge légal pour voter/jeux de hasards/consommer de l'alcool, les attentes envers le nouvel arrivant.

Il existe quelques exemptions au test notamment pour les personnes mineurs, de 65 ans et +, souffrant de certains handicaps, etc.

Quelques questions d'exemple

Le site Web officiel propose quelques questions d'exemple, et offre également une application mobile comportant une banque de questions. Certaines sont évidentes, d'autres moins.

En voici quelques-unes - volontairement laissées en anglais pour l'ultime immersion 😉:

Which of the following statements is correct?:

  1. The UK offers its citizens and permanent residents freedom of speech;
  2. The UK does not allow citizens or permanent residents to voice opinions publicly.

Which TWO foods are associated with England:

  1. Ulster fry and roast beef;
  2. Haggis and roast beef;
  3. Roast beef and fish and chips;
  4. Haggis and Ulster fry.

Which of the following statements is correct?:

  1. The Battle of Britain in 1950 was fought at sea;
  2. The Battle of Britain in 1940 was fought in the air.

Sir Mo Farah and Dame Jessica Ennis-Hill are well known athletes who won gold medals at the 2012 London Olympics:

  1. True
  2. False

Why was Henry VIII an important English monarch?:

  1. He broke from the Church of Rome;
  2. He established the RAF;
  3. He invaded Sweden;
  4. He re-established the Catholic Church in England.

What sort of cases do Crown Courts and Sheriff Courts deal with?:

  1. Small claims procedures;
  2. Youth cases;
  3. Minor criminal cases;
  4. Serious offenses.

Le jour de l'examen

Le jour de l'examen, je me suis présenté au centre de test situé à Croydon, à Londres. Il existe plusieurs centres à travers le Royaume-Uni - j'étais libre de choisir mon emplacement ainsi que l'heure désirée. Sur place, j'ai du présenter ma preuve d'identité utilisée lors de mon inscription. Dans mon cas, il s'agissait de mon permis de résidence biométrique (BRP) - le passport de mon pays d'origine était également une option.

Après la vérification de ma pièce d'identité, l'une des employées sur place a pris quelques photos et m'a par la suite redirigé vers la réception pour y déposer mes biens personnels dans un casier (sac à dos, portefeuille, téléphone, etc.). Avant d'entrer dans la salle d'examen, une autre employée a utiliser un détecteur de métal portatif pour s'assurer que je n'avais aucun appareil électronique sur moi qui pourrait me permettre de tricher. On m'a également demander de retrousser mes manches, montrer l'intérieur de mes poches, l'intérieur de mon masque (coronavirus 😷 !), l'arrière de mes oreilles et hop, direction salle d'examen.

En ce qui au contenu de l'examen, certaines des questions se trouvaient dans la banque de questions sur l'appareil mobile (dans mon cas, approximativement ~40%). Les autres questions couvraient des sujets couverts dans le livre. Dans mon cas, soit j'étais certain à 100% des réponses, ou en choissisait une au pif. Je crois avoir été incertain de 5 à 6 réponses. En tout, le test m'aura pris 5 minutes à compléter, sur les 45 minutes allouées.

Suite à l'examen, le résultat est envoyé après 5-10 minutes par courriel avec une mention de passage ou d'échec - les questions réussies/échouées ainsi que le résultat ne sont pas partagés. J'étais curieux en sortant du centre de test de vérifier les questions auxquelles j'étais incertain, mais, au moment où j'ai reçu mon message PASS, j'ais profité du moment et laissé le tout dernière moi!

Quels sont mes trucs pour passer l'examen?

Dans mon cas, j'ai voulu optimiser mon temps d'étude de manière à m'assurer une note de passage. J'ai donc passé la majorité de mon temps à maîtriser la banque de question offerte sur l'application mobile disponible sur le site Web officiel, disponible sur le AppStore pour £5. Le reste de mon temps a été alloué à approfondir certains sujets au niveau de l'histoire, la religon, la monarchie ainsi que les personnalités connues à l'aide d'une copie du livre officiel disponible sur le site LifeintheUKTest.net. En tout, je dirais que j'ai investi 10 heures dans la révision à l'aide de l'application, ainsi que 2 à 3 heures avec le contenu du livre dans l'optique d'avoir 75%.

Aussi - dans mon cas, je crois avoir un bon degré de connaissances générales en ce qui a trait à l'histoire récente, la politique ainsi que d'autres questions du quotidien au Royaume-Uni. Dans la situation où vous êtes complètement étranger au contenu, mieux vaudrait s'attarder à ces sujets également. Je connais des personnes qui ont étudiés +80 heures, comme d'autres qui ont uniquement fait la banque de questions pendant 5-10 heures.

Mes impressions

Je dois avouer avoir eu une légère anxiété à l'idée de devoir passer cet examen. J'avais peu d'inquiétude en ce qui a trait aux questions sur le "vivre au Royaume-Uni" et l'histoire récente, mais tout ce qui touchait à la religion, la monarchie et certaines personnalités connues hors politique me dépassait un peu. Je crois qu'un citoyen anglais ne pourrait probablement pas passer cet examen sans étudier. J'ai fait le test avec des collègues et amis, et ils se butaient également sur plusieurs questions - notamment celles sur le fonctionnement du système de justice, le nombre de personnes siégant sur un jury (différent de l'Écosse et du reste du Royaume-Uni), les exploits olympiques comme là première personne ayant gagné le 100 mètres, différents jardiniers connus et j'en passe.

Bref, j'en garde malgré tout un bon souvenir, ayant été une opportunité d'en connaître davantage sur mon pays d'accueil et une grande étape à traverser.